Qui sommes-nous

Le conseil d’administration

jdr2013 19L’association du Refuge Protestant est administrée par un conseil de 18 membres au plus. Les administrateurs sont élus pour six ans par l’assemblée générale et le renouvellement du conseil a lieu par moitié tous les trois ans. (CF liste du Conseil d’administration)

Le conseil choisit parmi ses membres, un bureau exécutif, élu pour 6 ans et  composé d’un Président, de 3 Vice-Président(e)s, d’un  secrétaire et d’un trésorier. Le bureau est chargé avec le directeur du bon fonctionnement et de la gestion de l’association. Il se réunit au moins tous les mois et participe à la vie active de l’Association. Le directeur est assisté d’un(e) secrétaire général(e), nommé par le Conseil d’administration, qui le remplace en cas d’absence.

Historique, valeurs

005Le Refuge Protestant a été fondé en janvier 1850 à l’initiative de la communauté protestante et d’un groupe d’industriels de la ville au nombre desquels figure au premier chef Pierre-Elie Houlès, alors Maire de Mazamet, à qui l’on doit également la création de la première Société de Secours Mutuel et la prospérité de l’indsutrie textile régionale.

Prévu initialement, pour accueillir, selon la formule de l’époque, « des vieillards, honnêtes et abandonnés, des deux sexes », il devait rapidement passer du stade de l’hôpital à celui de Maison de retraite.

L’Association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique en 1907 par Georges Clémenceau, n’a cessé de se développer pour accueillir 55 pensionnaires, et en héberger de 13 à 15 autres dans deux Résidences pour personnes âgées (en 1975, rue Saint-Jacques et en 1988, au Rec des Auriols.

En 1953, le transfert en clinique ou en hôpital des pensionnaires devenus malades ou impotents constituant un double déracinement – après avoir quitté leur foyer familial, ils perdaient leur foyer d’adoption- l’idée de la construction d’une petite pollyclinique médico-chirurgicale de 30  lits a été alors retenue et réalisée.

Pendant près de cinquante ans, cette clinique devait jouer un  rôle important dans notre cité jusqu’à ce qu’en 1998 le schéma d’organisation sanitaire préconise pour le Refuge, du fait de sa trop petite taille et de la faiblesse de son plateau technique, une transformation de l’activité en clinique de Soins de Suite et de Réadaptation. (SSR)

En 1999-2000, la clinique s’oriente donc, vers la prise en charge de proximité en soins polyvalents, répondant aux besoins du territoire, des personnes âgées originaires de Mazamet et de ses environs, au sortir d’une hospitalisation dans les services de chirurgie et de médecine publique ou privée et vers l’accueil des personnes en fin de vie.

Conventionnée par l’Etat et le Département, la Maison de retraite est devenue médicalisée en 2004 et conventionnée en 2010. Elle poursuit la restructuration  de ses locaux, s’est engagée dans une démarche qualité et prépare son évaluation externe en 2014.

La clinique de Soins de Suite et de Réadaptation a été acréditée en 2005, certifiée en 2009 et 2013 par la Haute Autorité de Santé.

L’ Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées a prononcé  la conformité de l’établissement et a renouvellé son autorisation en 2011.

Le travail et le dévouement des uns et la générosité des autres dont l’association reconnue d’utilité publique continue de bénficier, sont autant d’éléménts qui permettent au Refuge Protestant de Mazamet de « Servir »………depuis plus de 150 ans.

 

Fidèle au projet de ses  fondateurs, le Refuge Protestant considère que c’est toujours au nom du Dieu de Jesus-Christ qu’il accueille et soigne ceux qui lui font confiance aujourd’hui.

Respectant le principe de laïcité qui régit les relations sociales depuis le début du XXe siècle, le Refuge Protestant se réclame de références chrétiennes et humanistes qui éclairent et guident son action. C’est pourquoi il affirme et reconnait :

– La dignité de la personne humaine par la recherche, l’écoute et le respect de sa volonté.

– La lutte contre la souffrance comme priorité.

– Le droit de chacun de bénéficier d’un accompagnement personnalisé et adapté à ses difficultés.

D’autre part, le Refuge Protestant veille à ce que les convictions et la liberté de conscience soient respectées.

Les valeurs fondatrices de l’établissement ont été maintenues tout au long de son histoire et ont contribué à l’évolution de ses nouvelles missions.