EHPAD: Evaluations Interne et Externe

Merci aux professionnels pour leur implication dans la démarche d'amélioration continue de la Qualité et leur professionnalisme!

Après 18 mois de travail, l’établissement vient de recevoir le rapport final d’évaluation externe réalisé par un organisme agréé AD-VENIR. Une synthèse sera envoyée aux organismes de tutelle et à l’ANESM, conformément à la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale. Pour en savoir plus

Le Refuge Protestant a réalisé, conformément au décret n°2010-1319 du 3 novembre 2010, les évaluations interne et externe de l’EHPAD. La démarche a été lancée en 2013.

Dans un 1er temps, l’évaluation interne a été lancée dès avril 2013 à partir de la participation des équipes et d’un processus d’écoute des usagers:

  • en avril 2013, lancement de la procédure d’évaluation interne auprès des équipes, avec pour objectif de permettre à l’ensemble des agents d’être partie prenante de la démarche ; des groupes de travail pluridisciplinaires ont été créés afin de réaliser une auto-évaluation de leurs pratiques. Chaque groupe a fait le point sur les forces et faiblesses de ses pratiques, au regard des recommandations en vigueur.
  • en juillet 2013, mise en place et exploitation d’un questionnaire de satisfaction auprès des résidents et des familles.

Dans un 2ème temps, pour réaliser l’évaluation externe de l’EHPAD, un cahier des charges a été élaboré afin de mettre en concurrence plusieurs prestataires externes, conformément à la loi. Suite à un appel d’offre, c’est le cabinet AD-VENIR qui a été choisi pour réaliser la démarche d’évaluation externe qui s’est déroulé en octobre 2014 avec:

> visite sur site les 16 et 17 octobre 2014 : visite des locaux, observation directe et entretiens individuels ou collectifs avec les professionnels.

> analyse des documents: les documents qualité et procédures d’urgences, le dossier de l’usager, le projet personnalisé, les registres divers…

> entretien avec les usagers ou leurs représentants : ateliers d’expressions, libre expression, participation de l’usager à son projet d’accompagnement.

 

De ces évaluations, 248 « forces » et 23 « faiblesses » en sont ressortis. En voici un extrait :

  • Les « Forces »:
    • Très bonne coordination entre médecin coordonnateur et infirmière coordinatrice
    • Très bonne prise en charge des soins palliatifs
    • Dossiers de soins et dossiers administratifs complets (papier et informatisé)
    • Interventions de la psychologue pertinentes : auprès des résidents, familles et des équipes
    • Projets individualisés très bien élaborés en s’appuyant sur les 14 besoins de Virginie Henderson
    • Réunion pluridisciplinaire très structurée : bilan/intervention de chaque référent/démarche de soins/projet de vie) : maturité de la démarche
    • Très bonne organisation du circuit du médicament : Risque maîtrisé
    • Qualité de l’accompagnement social
    • Les animations sont pensées en amont
    • Les animations individuelles sont identifiées dans les projets individualisés
  • Les « Faiblesses » :
    • Développer les animations individuelles avec l’ENTRAIDE PROTESTANTE
    • Renforcer la perception d’un lieu de vie par l’amélioration et la personnalisation des espaces
    • Développer des modalités et moyens devant améliorer l’expression des résidents
    • Développer le principe d’alimentation/plaisir
    • Anticiper l’évaluation du projet personnalisé au moment de son élaboration (programmer une évaluation à 3 ou 6 mois) avec avenant au contrat de séjour