4ème semaine nationale de la sécurité des patients

Le mystère de la chambre des erreurs!

Cette année, le Refuge Protestant, inspiré d’un concept canadien qui a été développé en France dans plusieurs hôpitaux, a choisi un outil ludique d’amélioration des pratiques, de la qualité et de la sécurité des soins pour illustrer la semaine de la sécurité des patients : la chambre des erreurs.la chambre des erreurs

En reconstituant une chambre fictive d’un patient dans laquelle des erreurs liées aux soins et à l’hygiène y sont disséminées (erreurs sur les médicaments, l’hygiène, l’identitovigilance, la gestion des risques, la Bientraitance…), l’établissement propose un véritable « jeu d’enquête médicale autour de la vigilance ».

Après avoir pénétrés dans la chambre des erreurs, les participants volontaires (professionnels de santé, personnels administratifs et logistiques, patients, résidents et visiteurs), deviennent des «enquêteurs ». Munis d’un questionnaire, ils doivent noter les erreurs qu’ils repèrent lors de leur circulation dans la chambre.

Cet atelier de simulation permet de sensibiliser les professionnels de santé et le public à plusieurs types de risques, d’identifier les erreurs les plus facilement repérées de celles qui ne le sont pas ou peu…de parler des erreurs sans chercher les coupables !